Si le produit en soi n’est pas nouveau (la première montre connectée Seiko datant de 1990), elles sont revenues sur le devant de la scène depuis deux ans, devenant rapidement le symbole de la nouvelle galaxie des objets connectés. Apple, Huawei, Samsung, Asus ou encore LG, les géants de l’électronique mondiale ont désormais tous présenté et entamé la commercialisation de leur(s) modèle(s) et chaque nouveau salon d’électronique propose son lot de nouveautés.  

Décollage timide mais certain

Le marché est récent, et pour l’instant, son décollage se révèle un peu moins rapide que les prédictions des analystes. Si Apple ne communique pas sur ses chiffres de vente, le succès de l’Apple Watch semble relatif. D’après Slice Intelligence, ses ventes seraient passées de 200 000 unités par jour après sa sortie en avril 2015 à environ 5 000 par jour dès le mois de juillet… Sachant qu’Apple revendique 75% du marché, la progression de celui-ci reste pour l’instant timide. Pourtant, les analystes restent confiants, et font même de la montre connectée l’une des grandes stars de Noël 2015. Les chiffres annoncés sont aussi impressionnants que variés : 20 millions pour Forrester dès cette année, 40 millions selon Gartner, 100 millions pour IHS en 2020…

Si le décollage est lent, il y a pourtant fort à parier que les montres connectées deviendront rapidement les objets phare de notre mobilité quotidienne. Et ce pour de multiples raisons. D’abord, Apple Watch mise à part, les compatibilités se développent et l’on n’est désormais plus obligé d’associer un smartphone et une montre de même marque, ce qui devrait favoriser la libération du marché. Ensuite, côté commercialisation, une baisse des prix s’annonce pour 2016, permettant d’élargir le marché. Car avec un prix de vente tournant autour de 300 à 400 euros, les montres connectées restent un produit haut de gamme.

Mais ce qui devrait réellement lancer le mouvement est à chercher du côté des nouveaux usages qu’elles vont participer à inventer. Si l’on peut reprocher le côté un peu « gadget » de certaines, les applications que les montres connectées proposent en font des compagnons naturels pour nos smartphones. Et de nouvelles applications viennent réellement changer notre quotidien. En effet, les possibilités sont illimitées : s’identifier pour ouvrir sa porte, retirer de l’argent, payer son café ou ses courses, valider son titre de transport, échanger de l’argent… Autant de nouveaux services, qui s’ajoutent à ceux déjà présents (téléphonie, lecture de SMS ou d’email, etc.), qui amènent même certains à penser qu’elles concurrenceront les smartphones. Ainsi, des constructeurs, comme LG et Samsung développent des montres connectées équipées d’une carte SIM, afin de rendre celle-ci complètement autonomes. De son côté, l’horloger helvète Swatch lancera en début d’année 2016 une montre pour le marché chinois permettant d’effectuer des paiements NFC, avant de déployer ce service en Suisse et aux Etats-Unis.

Une chose reste néanmoins certaine. Pour ces nouveaux usages, la question de la sécurité sera centrale. Qu’ils souhaitent se connecter, s’identifier ou payer, les utilisateurs n’utiliseront leur montre connectée que s’ils sont en totale confiance.