Lundi 22 septembre 2014, soit trois jours après le lancement commercial des iPhone 6 et 6 Plus. Apple publie comme à son habitude un communiqué de presse pour faire un point sur les ventes du premier week-end. Avec un nouveau record à la clé. Après les neuf millions d’iPhone 5c / 5s écoulés l’année dernière, Apple affirme cette fois avoir vendu dix millions de ses nouveaux smartphones en deux jours seulement. Pour mémoire, l’autre géant du secteur qu’est Samsung avait tout de même mis un mois à écouler 11 millions de Galaxy S5. Mais le Coréen reste cependant le seul capable d’approcher les scores de ventes des iPhone. Et surtout, il se rattrape avec des dizaines d’autres modèles à son catalogue là où la firme de Cupertino ne propose actuellement que quatre smartphones.

Les Chinois s’imposent

Lors du second trimestre 2014, Samsung a vendu 75 millions de smartphones, contre 35 millions pour Apple, 14,5 millions pour LG  et 25 millions pour le trio Sony, Nokia et HTC.  Ces acteurs historiques doivent composer avec l’émergence de trois constructeurs chinois : Huawei, Xiaomi et Lenovo. Ces derniers appliquent une politique tarifaire agressive, pour des produits de qualité souvent équivalente. Lenovo et Xiaomi devraient encore progresser dans les mois à venir car ces sociétés n’ont pas encore véritablement commencé sa politique d’expansion internationale. 

Des ruptures technologiques timides

S’il n’y aura pas a priori de véritable rupture technologique dans les smartphones les 
plus vendus cette année, les constructeurs vont tout de même apporter des innovations intéressantes sur certains de leurs produits. HTC a proposé des produits (One M8 et Eye) embarquant deux capteurs photo, tandis que LG a lancé un autofocus laser (G3) et un premier smartphone embarquant un écran flexible (G Flex). Du côté de Sony, on mise plutôt sur l’étanchéité et l’intégration avec la Playstation 4 (Xperia Z3 et Z3 Compact). Samsung n’est pas en reste, avec un mobile à écran flexible (Galaxy Round) et un autre à écran incurvé uniquement sur le bord (Galaxy Note Edge).

Pour le reste, les lancements des deux nouveaux iPhone, de l’Apple Watch et du service Apple Pay devraient aider à démocratiser l’usage du paiement mobile via un élément sécurisé embarqué. Le constructeur californien n’est pas le premier à proposer cette possibilité ; Samsung, puis Xiaomi se sont lancés avant lui et les autres fabricants suivent de près. L’autre grande tendance de l’année est l’augmentation de la taille des écrans sur tous les segments du marché. À tel point que l’institut GfK estime que les ventes de smartphones dotés d’écran de 5” et plus ont bondi de 77% pendant les trois premiers trimestres 2014.